Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Culinaire

Blog Culinaire

Blog culinaire


Poulet sauté au basilic Thaï - La recette facile

Publié par Couteaux sur 29 Avril 2015, 20:48pm

Catégories : #Poulet Sauté au Basilic Thaï, #Recette facile, #Thaï, #Poulet, #Poivrons, #Piment, #Wok, #Volaille, #Asiat

Poulet sauté au basilic Thaï - La recette facile

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je voue un culte au Bœuf basilic Thaï du Pitaya, le restaurant thaï bordelais. Depuis que je l'ai goûté j'ai cherché et cherché et encore cherché à en reproduire le goût. Et finalement j'ai trouvé !

Donc je vous livre ma version de ce plat, avec du poulet cette fois-ci pour changer

Ingrédients 

Pour 4 personnes

550 g de poulet (blanc ou cuisse émincée, sans os)
2 gousses d'ail
1 oignon jaune
3 poivrons
3 pak choi
2 c.a.s de Nuoc Mâm
1 c.a.c de sucre de canne
3 c.a.s de sauce d'huître
2 c.a.s de gingembre haché

4 tiges de cive chinoise
Oignons frits
4 tiges de basilic thaï

En option :
Un peu de lait de coco,
Nam Prik Pao (précisions plus loin)
Un petit piment doux
1 tige de citronnelle hachée très finement

_____________________

Préparation :

Emincer le poulet en petits morceaux.

Le faire sauter au wok dans un peu d'huile d'arachide. Quand la viande a coloré, ajouter l'ail émincé et faites le dorer. Ajouter le gingembre haché et l'oignon émincé (éventuellement la citronnelle).

Ajouter les poivrons en lanières, puis les pak choï, et continuer à faire sauter.

Déglacer rapidement la poêle avec le Nuoc Mâm, la sauce d'huître, et éventuellement un peu de lait de coco. A ce moment là, on peut ajouter si on en a du Nam Prik Pao (pâte de piment thaï, j'expliquerai plus loin) ou le piment doux.

Ajouter le sucre de canne, et laisser réduire un peu la sauce. Emincer le basilic thaï en prenant soin de garder quelques feuilles entières pour le dressage. Mettre les deux tiers du basilic émincé dans le wok et laisser infuser.

On peut ensuite servir ce plat avec du riz thaï, la cive chinoise émincée, et des oignon frits. On ajoute aussi le reste du basilic émincé et quelques feuilles entières.
 

En Thaïlande, on utilsie une pâte de piment pour faire cette recette. On appelle ça un Nam Prik (น้ำพริก : pâte de piment), et on la fabrique en mixant ensemble des piments grillés, ail, échalotte, crevettes séchées, citron vert.. Il y a autant de recette que de cuisiniers pour cette pâte de piment. Pour la recette de poulet au basilic thaï on utilise une variété de Nam Prik appelée Nam Prik Pao, et qui est légèrement plus sucrée (on y ajoute du tamarin).

Bref, c'est des ingrédients qu'on a pas tous à la maison. Si vous voulez tout de même essayer d'en faire vous-même, je vous conseille l'achat du "Grand Livre de la cuisine Thaïe" de David Thomspon, chef du Nahm à Bangkok, et accessoirement seul étoilé du monde dans le registre cuisine Thaïe. Sinon, y'a une bonne recette en anglais sur Shesimmers, blog spécialisé sur la cuisine thaïe.

Mais si vous cherchez un truc simple, on trouve du Nam Prik Pao tout fait dans les épiceries asiat' (Frères Tang à Paris, Eurasie à Bordeaux), et ça ressemble à ça :

Poulet sauté au basilic Thaï - La recette facile

La pâte de piment se conserve hyper longtemps (genre des mois) sans se dégrader, même hors du frigo, donc pas de panique vous aurez le temps de l'utiliser !

Ajouter une cuillère à soupe dans le wok et ça donne un vrai parfum au plat.

Petit point accord mets et vins :

Nous on aime bien les plats thaï avec un vin moelleux et épicé. Les Gewurtzraminer fonctionnent bien en général  ou un Vouvray de la Vallée de la Loire en demi-sec ou en moelleux.

Pour bien gérer l'équilibre, je pense qu'il faut éviter de trop charger le plat en piment ce qui "tuerait" le vin, et miser sur des notes de gingembre, voire de citronnelle.

Sur ce type de plat, Marin Simon, sommelier en chef à Ze Kitchen Gallery (les cuisines du réputé William Ledeuil, qui réalise souvent des plats d'inspiration thaïe) conseille aussi des rouges structurés aux tanins assez jeunes, avec des parfums de fruits rouges. Son accord parfait : le Clos des grives 2012 du Domaine de Combier, de l'appellation Crozes-Hermitage.

 

Commenter cet article

Archives

Nos réseaux sociaux

Articles récents

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog