Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Culinaire

Blog Culinaire

Blog culinaire


Les meilleurs burgers de Paris : Le Big Fernand

Publié par Couteaux & Tire-bouchons sur 21 Avril 2015, 13:43pm

Catégories : #Burger Big Fernand - Paris II, #Burger, #Paris, #Coup de coeur, #StreetFood, #Paris II, #Paris IX

Les meilleurs burgers de Paris : Le Big Fernand

Les Burgers du Big Fernand -

Le Big Fernand, vous en avez sûrement déjà entendu parler … Décrit par beaucoup comme le meilleur burger de la capitale, son succès est indéniable puisque l’enseigne s’est développée en franchise et compte aujourd’hui 12 restaurants en France et à l’étranger (six en région parisienne, un à Lille, un à Lyon, un à Nantes, un à Nice, un à Hong Kong, et un à Londres). A noter pour nos amis bordelais qu'un Big Fernand va également ouvrir très prochainement dans notre belle ville, rue Saint-Rémi. Update : un établissement vient également d'ouvrir à Rennes.

Le premier restaurant avait ouvert Faubourg Poissonnière (9e) en 2011 et depuis, 12 autres ont suivi. Les ingrédients du succès de la chaîne sont martelés par le fondateur Steve Burggraf dans les médias : produits de qualité, recettes originales, ambiance branchée et service efficace.

Alors on est allés vérifier. La petite formule avec le burger, les Fernandines (frites maisons) et la boisson est à 15 euros.

Service :

En moins de deux minutes on est servis : les serveurs se la jouent cool et friendly, avec leurs looks de cuistots décalés – moustache, béret et chemise à carreaux et c’est plutôt sympa. L'ambiance est agréable la musique est sympa et moderne, et on passe vite à table pour déguster.

Les burgers du Big Fernand

Lors de notre première visite, on a choisi le Bartholomé, « hamburgé » à base de bœuf, poitrine fumée, oignons confits, ciboulette et un mélange de sauce BBQ et de sauce cocktail maison. Et franchement on a aimé.

Le Bartholomé - Burger du Big Fernand

Le Bartholomé - Burger du Big Fernand

La viande –l’ingrédient le plus important – est super. La cuisson saignante qu’on a demandée est respectée. Les viandards apprécieront de pouvoir profiter (c’est assez rare pour le souligner dans ce type d’enseignes) d’un steak de bœuf vraiment saignant, fondant, et goûtu avec un bon assaisonnement. D'ailleurs, on y est retournés et on en a profité pour goûter les autres viandes : le veau et l'agneau. Tout aussi délicieuses et moelleuses, elles sont servies rosées et c'est bon.

Le bun quant à lui est un pain de boulangerie, moelleux, et savoureux, et surtout qui a l'énorme avantage de bien se tenir et de ne pas partir en charpie à chaque bouchée. Sans doute un des meilleurs qu'on ait eu l'occasion de manger. La poitrine fumée est bien croustillante, et les ingrédients sont globalement très bons. Les sauces sont savoureuses, bien épicées avec un petit côté sucré-salé qui passe très bien. En plus, ce qui est cool avec ces burgers c'est que tu peux goûter des ingrédients assez originaux (veau-fourme d'ambert, agneau aubergine...).

Bref des burgers au top.

Les à-côtés :

Les Fernandines, frites maisons, sont fines et croustillantes et avec un goût léger et singulier d’épice, probablement d’ail et de paprika.

A noter aussi le choix des boissons intéressant et qui sort de l’ordinaire, avec des sodas maisons et des jus de fruits de la Berry Company.

Pour ceux qui ne sont pas convaincus par les recettes originales du Big Fernand, il y a possibilité de modifier un ingrédient sur les recettes proposées, ou de composer son propre burger.

Le prix :

On a vraiment passé un super moment et c'était une excellente découverte pour tous les deux. On a rarement mangé un aussi bon burger. A ce jour c'est notre coup de coeur pour les burgers aussi bien à Paris qu'ailleurs.

Il faut tout de même souligner que les prix sont relativement élevés pour un fastfood : une quinzaine d’euros pour la « little formule » (hamburger, frites et boisson) et 18 euros pour la « big formule » (avec dessert).

Mais on craque tout de même parce qu’il le vaut bien ! 

Le point assez négatif reste le côté "usine", particuliérement marqué dans ce burger : à peine est-on en train de finir notre burger que les serveurs vous débarassent votre plateau avec comme message pas très subliminal qu'il faut se hâter pour vite laisser la place à de nouveaux clients et tant pis si tous vos convives n'ont pas tous terminé leur repas. Franchement désagréable certaines fois !

 

Commenter cet article

Archives

Nos réseaux sociaux

Articles récents

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog